À la une Languedoc-Roussillon Santé, beauté, sport Tendances et Inno

Nouveau : La médecine douce en version itinérante !

Article rédigé par La Rédaction

Au sud de Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne, tous les jeudis après-midi, sur le marché de Montbrun-Lauragais, Doriane Roche, étiopathe, accueille ses patients à bord de son camping-car aménagé. Un concept totalement innovant de soins itinérants.

Sur le plan fondamental, l’Étiopathie est une recherche visant à établir une causalité entre les phénomènes pathologiques présentés par les systèmes vivants et leur structure. Il s’agit d’abord d’un raisonnement systémique appliqué à la médecine.

Sur le plan thérapeutique, l’Étiopathie est une méthode visant à rétablir la stabilité des systèmes. Celle-ci passe par des techniques manuelles- des manipulations – parfois vieilles de plusieurs siècles, toujours adaptées à l’individu

Il n’y a pas d’âge ni de condition physique minimale pour consulter un étiopathe : le traitement étiopathique répond à différentes pathologies qui peuvent survenir tout au long de la vie d’un individu.

Doriane Roche est originaire du pays d’Othe dans l’Aube : “J’ai suivi 6 ans d’études à la Faculté libre , d’Étiopathie de Bretagne. Considérant que je n’avais pas encore assez voyagé pour installer mon cabinet dans un endroit définitif, j’ai élaboré ce projet de cabinet itinérant, qui m’a permis de travailler dans toute la France durant l’année 2018.”

“Depuis septembre 2018, je me suis installée plus définitivement à Aureville, en Haute-Garonne (31) et je suis également présente sur marché de Montbrun-lauragais le jeudi après-midi de 14h00 à 20h00.”

“Le cabinet itinérant était à la base un camping-car Challenger T170 qui a bien changé depuis. Il forme un cabinet petit mais fonctionnel de 9m2. Il est désormais aménagé avec un espace sanitaire, un espace bureau et une table de manipulation.

“Il a cependant un petit défaut de hauteur qui peut mettre mal à l’aise les plus grands d’entre nous (1m90 au plafond) mais qui se fait rapidement oublier lors de la séance.”

En savoir plus :

Voir le site Internet

Voir la page Facebook

À propos de l'auteur

La Rédaction