Actualités Midi-Pyrénées Politique Réglementaire

G7 Biarritz : Fermeture des halles et annulation des marchés : la Fédération Nationale des Marchés de France réagit !

Article rédigé par Frédéric COUREAU

Après le Sommet de Charlevoix, au Québec, organisé par la présidence canadienne le 8 et 9 juin 2018, le président de la République a annoncé en juin dernier que le sommet de chefs d’État et de gouvernement, moment culminant de la présidence française, se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août 2019.

3000 à 4000 journalistes attendus, 3 000 membres des délégations des États et chefs d’États qui se rendront au G7 de Biarritz du samedi 24 jusqu’au lundi 26 août, Biarritz sera l’épicentre de la planète en cette fin d’été.

Des mesures très contraignantes pour les commerçants

Comme le précise France bleu Pyrénées-atlantique « Mairie et Sous-Préfecture renvoient l’ensemble des commerçants à leurs propres responsabilités et leur demandent d’envisager une fermeture et une protections de leurs magasin. »

Monique Kayrouz, présidente de l’Office du commerce de Bayonne appelle ainsi les 1500 commerces et entreprises disposant d’un rez-de-chaussée à Bayonne doivent bien relire leurs contrats d’assurance afin de vérifier que « le vandalisme » est bien pris en charge.

Fermeture des halles et annulation des marchés… les commerçants itinérants fortement pénalisés !

Si les bars et cafés sont priés par les autorités de ranger leurs terrasses, le marché hebdomadaire en centre ville du samedi 24 août est tout bonnement annulé. Et il ne sera pas le seul car la préfecture à précisé quelle imposait l’annulation des marchés de la ville de Biarritz mais aussi des communes alentour.

La saison estivale est de toute première importance et ces fermetures vont impacter considérablement le chiffre d’affaires des commerçants concernés. Aussi, suite cette annonce de fermeture la Fédération Nationale des Marchés de France à souhaité réagir.

Forte de 20 000 adhérents et d’un maillage de 150 syndicats répartis sur l’ensemble du territoire national, la Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants des Marchés de France est la principale organisation de défense professionnelle du commerce ambulant, sa présidente, Monique Rubin, à interpellé le sous préfet de Bayonne, et , au-delà, les Ministres concernés afin que des mesures de « compensation pour manque à gagner » soient prises au plus vite.

Voir la vidéo de BFM : « Ce sera un désastre », « Ça ne sera pas vivable », habitants et commerçants de Biarritz craignent une ville à l’arrêt lors du G7

https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/ce-sera-un-desastre-ca-ne-sera-pas-vivable-habitants-et-commercants-de-biarritz-craignent-une-ville-a-l-arret-lors-du-g7-1177873.html

À propos de l'auteur

Frédéric COUREAU